14 févr. 2014

UN INSTANT CHEZ LES MAUVAIS GARÇONS

Salon Les Mauvais Garçons, 60 rue Oberkampf 75011 Paris
photo Menlook Tribune
Cela faisait un moment que je devais m'occuper de ma barbe, certes en hiver ça tient bien chaud mais bon là elle commençait vraiment à rebiquer de partout, les longueurs n'étaient même pas les mêmes, mes pattes étaient trop longues, il y avait même des poils blancs (... et j'ai seulement 24 ans - pleurs -). Du coup pour la première fois de ma vie je me suis décidé à prendre rendez-vous chez un barbier, un coiffeur barbier (non parce que bon tant qu'à faire autant tout reprendre à zéro). 

Des semaines et des mois que je passais devant cette devanture, que mon bus m'arrêtait devant la porte du salon et jamais une seule fois je n'avais eu l'idée de la pousser. Bon pour dire vrai j'avais un peu peur d'y aller, après tout ce n'est pas un salon de coiffure comme les autres. J'avais un peu la "drôle" d'image de Sweeney Todd qui me trottait dans la tête, alors rien qu'à l'idée qu'un des barbiers du salon penche ma tête en arrière et sorte une de ses lames de rasage! Gloups!

Enfin bref, j'ai finalement pris rendez-vous et hier j'ai poussé la porte des Mauvais Garçons dans la rue Oberkampf (il y a vraiment vraiment tout dans cette rue). Au premier abord on retrouve le décor authentique de ce genre de salon : des plans de travail en inox, des meubles qui rappellent les tables d'apothicaire, de grands miroirs encadrés de bois, et ce grand mur en brique jouent sur une ambiance vintage. Les looks des hommes du salon aussi sont très travaillés, longues et brillantes barbes rousses vénitiennes et coupes de cheveux de gentlemen en goguette chez Gatsby Le Magnifique nous redonne la foi en une virilité élégante et sophistiquée.
Car oui, depuis deux trois ans le poil fait son come back! On le voit de plus en plus après l'invasion internationale des hipsters de Londres à Paris en passant par Berlin et avec le retour des übersexuels dans les pubs  Diesel, Zadig&Voltaire ou AdopteUnMec.com. Syndrome Chabal : ce n'est plus une barbe de 3 jours qu'on voit réchauffer les joues des hommes dans les rues, mais bien de dix voir quinze. Mieux! Sur  son blog, Sarah Winward décore de fleurs la barbe de son homme, on retrouve aussi ça dans le travail de Jeremy Martin, cet ex Artisan Fleuriste qui a lancé Les Ephémères, notamment dans les présentations de la marque AMI, et dans ses autoportraits. 

Chez Les Mauvais Garçons j'ai donc demandé (toujours un peu inquiet je dois l'avouer) que l'on retravaille un peu ma barbe et qu'on me refasse un peu ma coupe (sorry Space Hair je vous fais des infidélités). L'ambiance était super, le personnel très accueillant, le coiffeur très sympa. Bref super! Il a travaillé sur mon dégradé des tempes comme personne, et le détail qui tue : des dégradés assortis au niveau de la barbe et de la nuque. La coupe et le rasage, à la tondeuse je précise, était juste top. J'ai adoré le passage au talc pour calmer les micro-coupures, détail qui tue n°2 : un talc Penhaligon's (comment pourrait on me faire plus plaisir!!!). 

Je suis sorti tout content de chez Les Mauvais Garçons, seulement délesté d'une trentaine d'euros, et avec l'ultime conviction que ce salon sera dorénavant MON salon. 
PS : le troisième et dernier détail qui tue, toute la vitrine de produits cosmétiques pour les hommes les vrais qui me vend du rêve. J'ai juste une folle envie de refaire la déco de ma salle de bain avec plein de boiseries, de vieux miroirs et de disposer, par-ci par-là, un beau rasoir, un blaireau, un gros savon et un vieux flacon d'huile pour lisser mon poil.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire